Comment partir vivre en Espagne?

Vous avez décidé de faire le grand saut pour vivre des vacances prolongées en Espagne ? Peut-être de devenir résident espagnol ? Regardons d’un peu plus près les us et coutumes en Espagne.


Sachez que même si vivre en Espagne peut être rassurant car il s’agit d’un pays qui vous est proche géographiquement et culturellement, il y a certaines différences qu’il est bon de connaître. Nous vous livrons quelques conseils à prendre en considération pour vivre, travailler ou créer une entreprise en Espagne.


1. Maîtrise de la langue

Cela peut paraître évident mais lorsque vous aurez à joindre votre fournisseur d’accès Internet ou l’administration fiscale espagnole, il est toujours préférable d’avoir quelques notions d’espagnol. Des cours collectifs ou privés sont proposés dans les communes, et ceci à prix raisonnables. Si vous n’avez pas le temps d’apprendre la langue, ayez à vos côtés une personne proche et disponible avec un bon niveau en espagnol afin de vous aider dans certaines démarches lors de votre installation.

2. Des horaires décalés

Habiter en Espagne, c’est vivre un rythme de vie plus détendu. Les horaires espagnols sont décalés par rapport à la Belgique. Pour la plupart des démarches administratives, c’est entre 9 heures et 14 heures que vous trouverez les bureaux ouverts. Réservez plutôt vos matinées pour boucler les rendez-vous avec les organismes officiels et placez les appels téléphoniques plutôt dans l’après-midi. N’oubliez pas que la grande majorité des banques ferme à 14 heures sauf le jeudi après-midi où elles restent ouvertes plus tard. N’oubliez pas que l’heure du petit-déjeuner en Espagne se situe aux alentours de 10 heures du matin, la pause déjeuner entre 14 heures 30 et 15 heures 30 et le dîner vers 21 heures. Le mythe de l’espagnol passant ses après-midis d’été à la plage ou à la terrasse d’un café est une légende, bien que dans certaines villes de la Costa Blanca ou le thermomètre peut frôler les 40 degrés l’été, il est de bon aloi d’attendre la fin d’après-midi pour reprendre le travail. Dire que les espagnols ne travaillent pas l’après-midi est un cliché. En Espagne, les journées de travail sont longues et les salaires souvent inférieurs de 30% par rapport à la Belgique.

3. Le tutoiement

Le relationnel en Espagne tient une part importante dans la vie de tous les jours. Par exemple, pour les négociations avec vos collaborateurs, clients ou futurs partenaires. L’espagnol est plus direct que le français ou le belge et beaucoup plus assertif. Cela peut surprendre, dans un premier temps. Attendez-vous à ce que votre premier rendez-vous d’affaires soit plutôt dans un bar ou un restaurant. Même un entretien d’embauche peut se dérouler à la terrasse d’un café. Voyez-en cela le côté positif, c’est une manière de détendre l’atmosphère. Considérez le tutoiement comme normal dans les relations professionnelles, de même avec votre supérieur hiérarchique. En effet, dans la vie quotidienne comme en entreprise, le tutoiement est très fréquemment utilisé en Espagne. À l’inverse de la Belgique, la France, la Suisse ou le Luxembourg, le tutoiement ne prouve pas forcément une certaine proximité avec la personne. Sachez également que la tenue vestimentaire est beaucoup moins formelle en Espagne. Travailler en Espagne est donc moins stressant que dans certains pays plus au Nord, que ce soit au niveau de la hiérarchie ou bien au niveau de l’environnement de travail (horaires, etc.). Mais faites attention, les horaires sont souvent au bon vouloir de l’entreprise. Il vous faudra être flexible. Dans l’hôtellerie et la restauration oubliez les 35 heures et même les 40 heures hebdomadaires. Beaucoup pratiquent 6 jours de travail sur 7.

4. Fêtes et jours fériés

Les fêtes religieuses et locales sont nombreuses en Espagne. En plus des jours fériés nationaux, chaque province dispose de jours fériés qui lui sont propres. Un jour férié en Espagne est un jour où tout est généralement fermé (comme c’est également le cas dans d’autres pays Européens). Si vous êtes employé d’une entreprise espagnole, demandez le calendrier de travail de l’année en cours de votre province : el calendario laboral. Il vous sera bien utile pour composer votre planning tout au long de l’année et vous éviter d’arriver par mégarde au bureau un jour férié.

5. La ponctualité

La ponctualité est un sujet sensible. Au grand dam des français, belges ou suisses pour qui la ponctualité est un préalable à tout rendez-vous, il sera normal en Espagne d’avoir quelques minutes de retard. Votre interlocuteur peut ne pas s’excuser du retard. Dans la mesure du possible soyez philosophe et prenez-le comme le signe d’un mode de vie plus relax. Nous sommes tous différents et il faut savoir accepter nos différences.

6. Obtenir son Numéro d’Identification d’Etranger (NIE)

La première chose à faire lorsque vous projetez de vivre en Espagne est d’obtenir votre NIE, c’est-à-dire votre numéro d’identification de résident étranger vivant en Espagne. Vous en aurez besoin pour acheter votre bien immobilier, ou bien louer un appartement, ouvrir un compte en banque, etc. Pour l’obtenir, nous vous proposons de vous assister. Une fois votre NIE en poche vous pourrez vous rendre à la Sécurité Sociale espagnole afin d’obtenir votre couverture médicale en Espagne.

7. Rejoindre les cercles des francophones en Espagne

Si vous décidez de venir vivre en Espagne, et que vous désirez échanger avec des francophones, le réseau social Facebook reste le meilleur moyen de faire de nouvelles connaissances et de découvrir l’Espagne tout en restant dans un contexte familier.

Si vous avez pour projet d’acheter un bien immobilier ou simplement vivre en Espagne, nous pouvons vous conseiller et vous aider. N’hésitez pas à contacter notre agence. o

Leave a Reply